insuccès

insuccès

insuccès [ ɛ̃syksɛ ] n. m.
• 1794; de 1. in- et succès
Manque de succès, de réussite; fait d'échouer. échec. Insuccès à un examen. Insuccès d'une entreprise. avortement, chute. L'insuccès d'une pièce de théâtre. four. « À quel point ce livre heurtait le goût du jour, c'est ce que laissa voir son insuccès total. Aucun critique n'en parla » (A. Gide). ⊗ CONTR. Réussite, succès.

insuccès nom masculin Manque de succès, de réussite : L'insuccès d'une entreprise.insuccès (synonymes) nom masculin Manque de succès, de réussite
Synonymes :
- échec
- fiasco (familier)
- four (familier)
- veste (familier)
Contraires :
- réussite
- succès

insuccès
n. m. Absence de succès, échec. Insuccès d'une pièce.

INSUCCÈS, subst. masc.
Manque de succès, de réussite (de quelqu'un ou de quelque chose). Synon. échec, faillite, fiasco (fam.), revers, veste (fam.). Peu m'importe, personnellement parlant, le succès ou l'insuccès de ma candidature (LAMART., Corresp., 1831, p. 144). Après dix matinées d'insuccès, après des heures passées dans une antichambre à taper le parquet de sa canne et à feuilleter toujours la même Illustration, Lulu voyait enfin apparaître son conseil judiciaire (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 224) :
1. ... on cherche le goupil sous les tables, sous les bancs, sous les huches; et on ne le trouve pas. « J'y renonce, dit le chevalier; mais je suis bien sûr qu'il est rentré ici. » Ses gens, eux, n'en continuent pas moins à explorer tous les coins (...), ils se rendent enfin auprès du maître, avouant leur insuccès.
FARAL, Vie temps st-Louis, 1942, p. 35.
En partic. dans le domaine artistique. Échec (d'une œuvre), manque de réussite (d'un créateur). Synon. four (fam.), bide (arg.). J'aurais bien voulu être à Paris, le soir de cet insuccès, pour t'embrasser tendrement (FLAUB., Corresp., 1853, p. 226). De ma vie, je n'ai assisté à pareil insuccès. C'est indiscutable. Quelques rares applaudissements à la fin des quatre premiers actes. À la fin du cinquième, pas un (RENARD, Journal, 1895, p. 307) :
2. C'est dur d'aller ce soir au théâtre, ce théâtre où on m'interrompt brutalement demain; mais je veux remercier Antoine, je veux remercier ces pauvres diables d'acteurs pour qu'ils ne puissent pas croire un moment que je leur attribue mon insuccès.
GONCOURT, Journal, 1889, p. 946.
Emploi générique. À quoi bon encourir la douleur, la honte, l'insuccès, la disgrâce, quand on a si peu d'âpreté au gain, de foi au triomphe, d'ardeur pour la lutte? (AMIEL, Journal, 1866, p. 78). Jâli voit ces pauvres gens autour de lui qui, tous, portent la marque de l'insuccès, les stigmates de l'insomnie, le signe du guignon (MORAND, Bouddha, 1927, p. 108).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1794 (POUGENS, Vocab. de nouv. privatifs fr., s. v. succès). Dér. de succès; préf. in-1; à rapprocher de non-succès 1782 (MERCIER, Tableau de Paris, IV, III ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p. 275), ces mots étant peut-être inspirés de l'angl. unsuccess (1586), non-success (1665 ds NED). Fréq. abs. littér. : 232. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 114, b) 381; XXe s. : a) 657, b) 289. Bbg. BOURCIEZ (E.). L'Âge des mots en fr. R. Philol. fr. 1928, t. 40, p. 139. - WEIL (A.). En marge d'un nouv. dict. R. Philol. fr. 1932, t. 45, p. 25.

insuccès [ɛ̃syksɛ] n. m.
ÉTYM. 1794, Pougens; de 1. in-, et succès.
Manque de succès, de réussite; fait d'échouer. Échec. || L'insuccès de qqn, son insuccès. || Insuccès complet. Faillite, fiasco. || Avouer, reconnaître son insuccès. || L'insuccès (de qqn) dans un procès, à un examen.(Choses). || Projet voué à l'insuccès. || L'insuccès d'une entreprise. Avortement, chute, infortune (vx). || L'insuccès d'une bataille, d'un procès. Perte. || Insuccès à un examen, à une élection. Tape, veste (fam.). || L'insuccès d'une pièce de théâtre ( Four; fam. bide), d'un ouvrage (→ Hagiographique, cit.). || Subir l'affront d'un insuccès. || Déconvenue devant un insuccès.
1 Enfin le succès ou l'insuccès de Tannhäuser ne peut absolument rien prouver, ni même déterminer une quantité quelconque de chances favorables ou défavorables dans l'avenir (…)
Baudelaire, l'Art romantique, XXI, IV.
1.1 Le premier et le plus important de ces deux ouvrages avait été sans comparaison, le plus immense insuccès de l'époque.
Léon Bloy, le Désespéré, p. 95.
2 À quel point ce livre heurtait le goût du jour, c'est ce que laissa voir son insuccès total. Aucun critique n'en parla. En dix ans, il s'en vendit tout juste cinq cents exemplaires.
Gide, les Nourritures terrestres, Préface de 1927.
L'insuccès (absolt). || Homme aigri par l'insuccès. Fortune (mauvaise). → Capon, cit. 1.
CONTR. Réussite, succès, triomphe, victoire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • insucces — INSUCCÉS, insuccese, s.n. Lipsă de succes; nereuşită, înfrângere, eşec. – Din fr. insuccès. Trimis de valeriu, 21.07.2003. Sursa: DEX 98  Insucces ≠ succes, reuşită Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa: Antonime  INSUCCÉS s. 1. v. eşec. 2. v.… …   Dicționar Român

  • INSUCCÈS — n. m. Défaut de succès. Cet insuccès ne doit pas le décourager …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • insuccès — (in su ksê ; l s se lie : un in su ksê z affligeant) s. m. Manque de succès. ÉTYMOLOGIE    In.... 1, et succès …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • insuccès — [ɛ̃syksɛ] (n. m.) …   French Morphology and Phonetics

  • insuccés — in|suc|cés Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • insuccés — s. n., pl. insuccése …   Romanian orthography

  • fiasco —    Insuccès amoureux. Faire fiasco. Ne pas pouvoir bander au moment où il le faut …   Dictionnaire Érotique moderne

  • ÉCHEC — La notion d’échec s’entoure d’un halo douloureux. Chacun y investit le cerne de ses propres ecchymoses intérieures, chacun s’y sent subtilement concerné. C’est dire que, d’emblée, l’échec diffère de l’insuccès qui, comme le notait Pierre Janet,… …   Encyclopédie Universelle

  • déconvenue — [ dekɔ̃v(ə)ny ] n. f. • 1822; « insuccès » XIIe; de dé et convenu, p. p. de convenir ♦ Désappointement causé par un insuccès, une mésaventure, une erreur. ⇒ déception, dépit, désillusion, humiliation. Éprouver une grande déconvenue. « Joseph sut… …   Encyclopédie Universelle

  • AVORTEMENT — La fragilité de l’être vivant est une de ses caractéristiques majeures. C’est pourquoi, à tous les stades de la vie, la mort vient frapper une certaine tranche des populations, animales ou végétales. On parle d’avortement lorsque le phénomène… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”